France Bleu août 2020

En Lorraine, l’armée de l’air fait sa promo auprès des jeunes passionnés d’aviation

Jeudi 27 août 2020 à 20:04 – Par Thomas LavaudFrance Bleu Lorraine Nord Doncourt-lès-Conflans, France

30 lycéens de Metz et Thionville ont participé à la journée « Prends ton envol avec l’armée de l’air » à l’aérodrome de Doncourt-lès-Conflans (Meurthe-et-Moselle). Ils adorent les avions, préparent le brevet d’initiation aéronautique. L’armée leur a présenté des métiers compatibles avec leur passion.

Un pilote amateur de l’aérodrome de Doncourt-lès-Conflans fait passer un baptême de l’air à un lycéen de Thionville © Radio France – Thomas Lavaud

Pour la première fois de sa vie, Romain a piloté un avion motorisé. Ce lycéen de Thionville a eu, pendant quelques instants au-dessus de Briey, les commandes d’un DR-400, un avion-école de 120 chevaux.https://www.dailymotion.com/embed/video/x7vtgq2

Romain était l’un des trente lycéens mosellans à passer son baptême de l’air, dans le cadre de « Prends ton envol avec l’armée de l’air », une opération organisée par le centre de recrutement des armées de Metz sur l’aérodrome de Doncourt-lès-Conflans (Meurthe-et-Moselle).

Devenir pilote de chasse avec un simple bac

Une opération de promotion des métiers de l’armée de l’air compatibles avec la passion de l’aviation de ces adolescents, qui préparent le BIA, le brevet d’initiation aéronautique, dans le cadre de leur scolarité.

En 2020, l’armée de l’air recrute 3.500 personnes, dont des bacheliers. Des pilotes de transport, de chasse, d’hélicoptère, de drone. Des navigateurs, etc. L’armée le leur a fait savoir, à travers ces baptêmes de l’air, ou des ateliers discussions. « On a souvent l’image du pilote qui a fait math sup ou math spé, qui a une excellente vision. Le concours que j’ai présenté était à niveau bac » a expliqué aux ados l’aspirant Mathias, pilote de chasse sur Mirage-2000 D sur la base de Nancy-Ochey.


Thomas Lavaud

France Bleu Lorraine Nord

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.